PassMaisonPassive

PassEnergie vous propose une offre complète pour l’étude, la conception et le suivi de votre maison passive.

Le PassMaisonPassive (PMP)  comprend :

1) Etude et conception de votre maison Passive à l’aide de l’outil PHPP. Le PHPP « Passive House Planning Package » est un logiciel de simulation thermique et d’aide à la conception. Il est l’outil de référence pour la conception de maisons performantes, et plus particulièrement de  « maison passive ».

2) Calcul des différents ponts thermiques et réduction de ceux-ci.

3) Suivi de chantier pour une réalisation performante de l’étanchéité à l’air.

4) Mesure d’étanchéité à l’air et détection de fuites de votre maison n50.

5) Étude, dimensionnement et installation de VMC double flux avec récupération de chaleur.

6) Constitution du dossier pour certification « Maison Passive ».

Vous pouvez opter pour un « Pass » complet incluant les différentes étapes ci-dessus afin d’obtenir les clés de votre Maison Passive en toute sérénité. Vous pouvez également choisir une ou plusieurs étapes que vous désirez confier à PassEnergie.

La maison Passive doit être connue et reconnue par le plus grand nombre d’entre nous afin de s’engager pour une construction durable, de qualité, énergétiquement efficace.

Construire Passif, c’est construire pour ses enfants : un bâtiment de grande qualité, performant et une réduction énergétique très importante. C’est construire durable, pour le futur. C’est se mettre à l’abri de l’augmentation du coût de l’énergie pour l’avenir.

Pourquoi se diriger vers le passif ?

Une réduction de la consommation énergétique de 90% avec une construction passive et des matériaux adaptés, c’est un engagement de qualité pour le futur. Votre choix et vos décisions s’inscrivent dans le plan mondial de réduction de l’énergie.

On sait aujourd’hui que les prix de l’énergie, non seulement ne baisseront pas, mais pourraient progresser très vite. Que ce soit pour des raisons économiques ou sociales, le passif est actuellement la seule réponse durable au problème de l’énergie dans le bâtiment. Pour rappel, le bâtiment représente en France 42% de la consommation en énergie et 25% des émissions de gaz à effet de serre. Parce qu’il divise ces chiffres par 10, le standard de construction passif prend tout son sens. Le standard passif répond aux exigences du protocole de Kyoto (réduction des GES par 2 d’ici 2050 dans le cadre du COP 15 (conférence de Copenhague de 2009 sur le climat)). Il est actuellement la seule base cohérente à la mise en œuvre d’un bâtiment à énergie positive.